Faire connaître et apprécier la phytothérapie - Christine Marchand et Sophie Maillard : l’école des plantes

Faire connaître et apprécier la phytothérapieChristine Marchand et Sophie Maillard : l’école des plantes

04.10.2012

Au cœur d’Angoulême, cette pharmacie très féminine se spécialise avec bonheur dans l’herboristerie. Pour faire connaître et apprécier ces thérapies naturelles, ses deux titulaires organisent des séances pédagogiques qui remportent un franc succès.

POUR Christine Marchand et Sophie Maillard, le bonheur se trouve dans les produits des prés. Associées depuis trois ans au centre du vieil Angoulême, à deux pas du palais de Justice, elles ont ouvert un rayon dédié aux plantes médicinales, qui n’a cessé depuis de s’étendre, tout en leur apportant une certaine notoriété. Aidées de leurs deux préparatrices – Hélène et Magalie – elles ont réussi à optimiser cette activité en la dynamisant par des animations publiques, avec le soutien des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires