Une enquête du Baromètre Sensodyne/IFOP 2011 - Sensibilité dentaire : un syndrome bénin mais gênant

Une enquête du Baromètre Sensodyne/IFOP 2011Sensibilité dentaire : un syndrome bénin mais gênant

10.10.2011

Les résultats d’une enquête menée par l’IFOP* pour GlaxoSmithkline Santé Grand public, sur la perception de la sensibilité dentaire dans la population générale, ont montré que ce syndrome considéré comme une gène altère de façon sensible la qualité de vie.

LA SENSIBILITÉ dentaire est un syndrome bénin lié à l’abaissement de la gencive au cours du temps. Les racines dentaires sont progressivement dénudées, en premier lieu du fait du vieillissement physiologique, soit liées à des brossages agressifs inadaptés (brosse à dents trop dures, mouvements agressifs lors du brossage), soit par l’existence de maladies parodontales. La dentine est alors exposée aux éventuelles agressions extérieures. Alors que la couronne de la dent est protégée par une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 16

Partenaires