Le cancer du sein à Eurocancer 2011 - Atouts et faiblesses du dépistage organisé

Le cancer du sein à Eurocancer 2011Atouts et faiblesses du dépistage organisé

01.09.2011

En France, le dépistage organisé du cancer du sein concerne toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans. Si le dispositif a globalement fait les preuves de son efficacité, il n’est pas sans défauts. Revue de détail avec le Dr Marc Espié du Centre des maladies du sein de l’hôpital Saint-Louis à Paris.

  • Le dépistage organisé a permis de faire reculer la mortalité associée au cancer du sein

« SI LA FRÉQUENCE du cancer du sein en France a bien augmenté entre 2000 et 2005, la mortalité associée à cette maladie a au contraire baissé », rappelle Danielle Roquier-Charles, en introduction de la soirée « Les pharmaciens à Eurocancer » consacrée cette année au premier des cancers féminins. Un résultat qui, indubitablement, est l’un des effets du dépistage organisé (DO) systématique accordé en France à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans (voir notre encadré), souligne le Dr Marc...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maillage

À la Une Moins d'officines, mais un réseau plus fort Abonné

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens. Commenter

Partenaires