Anxiété, hyperactivité, dépression - Le tabagisme des adultes fragilise la santé mentale des enfants

Anxiété, hyperactivité, dépressionLe tabagisme des adultes fragilise la santé mentale des enfants

02.05.2011

Les enfants et adolescents exposés au tabagisme passif présentent davantage de troubles psychiatriques à type de syndrome dépressif majeur, d’anxiété généralisée, de trouble panique, de trouble avec déficit de l’attention/hyperactivité et de conduites à risque. Le risque est plus élevé pour le sexe masculin et quand l’origine ethnique est caucasienne.

  • Le taux de cotinine est corrélé à l’existence de difficultés psychiques

LE TABAGISME PASSIF est nocif pour la santé physique des enfants. Qu’en est-il au juste pour leur santé mentale ? Des chercheurs américains viennent de mettre en évidence que l’exposition à la fumée de cigarette altère également l’équilibre psychique des petits. Il est apparu qu’au sein d’une cohorte d’enfants âgés de 8 à 15 ans non fumeurs, des taux sériques élevés de cotinine sont associés à un risque augmenté de syndrome dépressif majeur, de trouble avec déficit de l’attention...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.