Mort subite du nourrisson - Encore des accidents liés au couchage

Mort subite du nourrisson Encore des accidents liés au couchage

28.03.2011

Un nombre important de décès pourrait être évité chaque année si les nourrissons étaient couchés dans un environnement adapté, démontre une étude de l’Institut de veille sanitaire (InVS). La Direction générale de la santé incite donc les professionnels de santé à renouveler les messages sur le bon couchage (sur le dos).

  • Des recommandations qu’il est utile de rappeler

En terme de santé publique, c’est une bonne nouvelle. Les campagnes de prévention en faveur d’un couchage sur le dos menées dans les années 1990 ont eu « une redoutable efficacité » sur la baisse du nombre de morts

subites du nourrisson (MSN), comme le souligne le Dr Juliette Bloch, rapporteur de l’étude sur « Les morts inattendues des nourrissons (MIN) de moins de deux ans » de l’InVS. Mais l’effort de sensibilisation ne doit pas être abandonné : il y a encore, chez les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
MONTAGE

À la Une Génériques : les recettes du Trésor Abonné

Dans un récent rapport, la direction générale du Trésor, estimant que le modèle actuel a atteint ses limites, envisage de nouvelles mesures pour booster le recours aux génériques. Les pistes avancées inquiètent les syndicats d'officinaux. De son côté, le GEMME se montre plus ouvert à ces évolutions. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.