Les anémies

Les anémies

10.01.2011

Les anémies couvrent un domaine physiopathologique complexe. Loin d’être rares, elles concerneraient environ 2 % de la population. Si notre arsenal thérapeutique est aujourd’hui bien fourni, la première démarche essentielle est d’en déterminer la cause, puis d’en surveiller le traitement, car en cette matière, un risque iatrogène est souvent présent.

  • Vica faba
  • Près de 2 % de la population serait anémiée
Les mots du client

- « Depuis un moment je me sens fatigué en permanence.

- Mon mari trouve que je suis plus pâle que d’habitude.

- Je suis rapidement essoufflée. »

Rappel physiopathologique

Environ 1 % de tous les globules rouges circulants sont détruits chaque jour et remplacés grâce à l’activité de la moelle osseuse.

L’anémie se définit biologiquement par une diminution du taux d’hémoglobine : les seuils le plus souvent retenus sont 13 g/dl chez l’homme et 12 g/dl...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
CPTS

À la une CPTS : bientôt un passage obligé ? Abonné

Après l’ultime séance de négociations, jeudi dernier, entre l’assurance-maladie et les 35 syndicats de professionnels de santé sur l’exercice coordonné, un texte définitif doit être transmis dans les jours qui viennent aux représentants professionnels pour signature. Un texte qui vise à accélérer la mise en place des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) et à faire de... 1

Partenaires