Le Pr couvreur : des nanomédicaments plus actifs obtenus par squalénisation

Le Pr couvreur : des nanomédicaments plus actifs obtenus par squalénisation

15.06.2009

Le prix Galien 2009 a été décerné à Patrick Couvreur dans la catégorie Équipe de recherche. Ses travaux sur la squalénisation en font une technologie de rupture, c’est-à-dire une innovation qui finit par remplacer une technologie dominante. Elle pourrait constituer une véritable avancée dans la vectorisation des médicaments.

MÊME SI LES FORMES traditionnelles de médicaments, comprimés et gélules, restent essentielles, les progrès de la galénique sont au cœur d’avancées thérapeutiques. C’est par exemple le cas de la vectorisation. Son objectif est l’amélioration du ciblage (ou « targeting ») du principe actif. Patrick Couvreur, directeur de l’unité physico-chimie, pharmacotechnie, biopharmacie de Châtenay-Malabry a, le premier, montré qu’il était possible d’utiliser des capsules submicroscopiques d’une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires