Le sentiment religieux décrypté - Dieu dans le cerveau

Le sentiment religieux décryptéDieu dans le cerveau

19.03.2009

Par deux approches complémentaires, une équipe de neurologues de Bethesda (États-Unis) a non seulement démontré la réalité du sentiment religieux, mais a, de plus, identifié les structures cérébrales qu’il met en jeu. Au-delà de ces stimulantes données, cette étude aboutit à un constat quelque peu troublant : que nous nous déclarions croyants ou athées, nous serions néanmoins tous habités par « l’idée de Dieu ».

  • L’influence de la culture religieuse acquise

SELON LES CONCEPTIONS psychologiques actuelles, le sentiment et le comportement religieux des individus répondraient à des mécanismes mentaux complexes qui pourraient s’être constitués au fil du temps conjointement aux processus cognitifs régissant les interactions sociales, dont ceux à la base de la Théorie de l’esprit, et auraient été pérennisés par la mise en jeu de certaines fonctions cognitives clés telles que la mémoire. Des analyses factorielles ont, de fait, établi qu’il existe...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Sinemet : le plan de l'ANSM pour faire face à la pénurie

Pour répondre aux ruptures de stock prolongées de Sinemet, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) émet ses recommandations à destination des professionnels de santé. Il y a quelques jours,... Commenter

Partenaires