Nutrition et santé

Nutri-Score : la consommation d’aliments mal notés est associée à une mortalité accrue  Abonné

Par
Publié le 22/09/2020
Voici une preuve de plus en faveur du Nutri-Score : la consommation d'aliments présentant une mauvaise note est associée à une augmentation de la mortalité, démontrent des chercheurs de l’Inserm, de l’Inrae, du Cnam et de l’université Sorbonne Paris Nord, en collaboration avec le Centre international de recherche sur le cancer (OMS/CIRC) dans une étude publiée le 17 septembre, dans le « British Medical Journal » (BMJ).
Une preuve de plus en faveur du Nutri-Score

Une preuve de plus en faveur du Nutri-Score
Crédit photo : phanie

Pour ce travail, l'équipe a utilisé l'échelle FSAm-NPS (pour food standards agency nutrient profiling system), qui sous-tend le logo en reflétant le profil nutritionnel des aliments à partir de leur composition en énergie, sucres, acides gras saturés, sodium, protéines, fibres et fruits et légumes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte