84 % de nouveaux cas en moins grâce au confinement

Moins de 6 % des Français auront été infectés d'ici au 11 mai

Par
Damien Coulomb -
Publié le 28/04/2020

À la date du 11 mai, annoncée par le gouvernement pour amorcer le déconfinement, moins de 6 % de la population française devrait avoir été infectée par le SARS-CoV-2, selon un travail réalisé par les chercheurs du laboratoire de modélisation mathématique des maladies infectieuses de l'Institut Pasteur. Ce taux, éloigné des 70 % nécessaire pour empêcher le virus de continuer à circuler, est une indication qui va permettre de guider les stratégies de déconfinement.

L'épidémie sera toujours en cours, et il faudra maintenir un grand nombre de restrictions pour éviter un brusque rebond du nombre de cas. À la mi-mai, « on pourra s'attendre à avoir entre quelques centaines et quelques milliers de nouveaux cas et 10 à 45 admissions en réanimation par jour, et environ 1 000 personnes en réanimation », prédit Simon Cauchemez, qui a dirigé les travaux de modélisation.

Un taux inhomogène sur le territoire

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)