Pas d'AINS en cas de Covid-19

Une fake news à l'origine d'une alerte du ministre de la Santé ?  Abonné

Publié le 02/10/2020
L'usage d'anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) a été fermement déconseillé au début de l'épidémie de Covid-19 en France. Olivier Véran, à l'origine de l'alerte, avait en effet appris que ces médicaments pouvaient aggraver l'infection. Problème, selon des chercheurs, l'info sur laquelle s'est appuyée le ministre de la Santé n'était pas fiable.
C’est en France que la mise en garde contre les AINS a eu le plus d’impact

C’est en France que la mise en garde contre les AINS a eu le plus d’impact
Crédit photo : Phanie

C'est l'histoire d'un tweet devenu célèbre, dont les effets au comptoir auront pu être mesurés par tous les pharmaciens français. Nous sommes à trois jours du début du confinement, l'épidémie progresse, les connaissances sur ce nouveau virus sont, elles, encore balbutiantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte