Covid-19 et nicotine

Un effet protecteur à vérifier  Abonné

Par
Publié le 28/04/2020
Depuis quelques semaines, des praticiens s’étonnent du faible nombre de fumeurs parmi les cas graves de Covid-19. De là à en déduire que la nicotine aurait un effet protecteur… Un pas trop vite franchi sans preuve scientifique tangible. Des études interventionnelles se mettent en place.

Preuve que les connaissances sur le Covid-19 sont parcellaires et évolutives, le discours autour des fumeurs comme population à risques n’est plus aussi catégorique. Néanmoins, les tabacologues et addictologues sont formels. Les fumeurs sont plus fragiles face à tout virus respiratoire puisque la tabagie altère les défenses immunitaires, réduit la capacité pulmonaire, irrite les voies respiratoires et peut provoquer des pathologies graves de type cancer ou BPCO. L’entrée du virus dans l’organisme est, de plus, facilitée par la gestuelle du fumeur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte