Après des ruptures de stock en Allemagne

Vers une pénurie mondiale d’ibuprofène ?  Abonné

Par
Publié le 02/07/2018
Antalgique préféré des Allemands, avec 27 millions de boîtes prescrites et 51 millions de boîtes achetées en automédication l’an dernier, l’ibuprofène se fait de plus en plus rare dans les pharmacies du pays, et la situation risque de se dégrader encore après l’arrêt de l’usine du principal producteur de cette molécule dans le monde, le groupe BASF.

Installé à Ludwigshafen, sur les bords du Rhin, BASF produit la plus grande partie de son Ibuprofène dans son usine de Bishop, au Texas, usine dorénavant fermée pour trois mois suite à des problèmes techniques apparus au cours de travaux de modernisation. Seulement cinq autres usines appartenant à des concurrents du groupe, deux en Chine, deux en Inde et une autre aux États-Unis, produisent elles aussi cette molécule.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte