Prix des médicaments

Une ONG interpelle le ministre de la Santé suisse  Abonné

Par
Publié le 25/02/2019
L’association Public Eye dénonce les prix élevés des médicaments et propose au ministre de la Santé suisse, Alain Berset, d’utiliser la licence obligatoire pour les rendre plus abordables. Elle a déjà préparé une demande en son nom pour un anticancéreux qu’il n’a plus qu’à déposer devant le tribunal fédéral des brevets.

L’ONG suisse Public Eye a de la suite dans les idées. Fondée en 1968 sous le nom de Déclaration de Berne et rebaptisée en 2016, l'association a pour objectif de s’attaquer sur tous les fronts aux causes de la pauvreté. Ce but l’incite à intervenir dans tous les domaines comme dans celui de la santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte