Retrait progressif du dextropropoxyphène

Une décision qui fait débat  Abonné

Publié le 29/06/2009
L’Agence européenne d’évaluation du médicament (EMEA) a émis la semaine dernière un avis défavorable au maintien sur le marché des médicaments contenant du dextropropoxyphène (DXP). En France, l’AFSSAPS envisage le retrait progressif sur un an des spécialités concernées. Explications.

Crédit photo : AFP

LA NOUVELLE aura surpris de nombreux patients, mais aussi la plupart des prescripteurs et pharmaciens. Depuis son annonce le 25 juin, le retrait progressif des spécialités à base de DXP semble désormais programmé. En 2004 et 2005, deux pays de l’Union européenne, la Suède et le Royaume-Uni, avaient déjà pris des mesures restrictives à l’égard des spécialités contenant du DXP. Celles-ci avaient mené au retrait progressif des médicaments concernées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte