Prévention des contrefaçons

Un système européen de traçage des médicaments  Abonné

Publié le 23/02/2012
La Direction européenne de la qualité du médicament (DEQM) vient de mettre au point un dispositif européen de traçage des boîtes de médicaments, destiné à renforcer la sécurité de la chaîne pharmaceutique et la prévention des contrefaçons, y compris pour les ventes par Internet. Elle souhaite que de nombreux pays adoptent ce système, et plaide pour des dispositifs de traçage harmonisés sur l’ensemble du continent.
Sécuriser la chaîne du médicament en suivant les boîtes à la trace

Sécuriser la chaîne du médicament en suivant les boîtes à la trace
Crédit photo : S. toubon

ACTUELLEMENT, seulement cinq pays européens disposent d’un dispositif national de traçage des médicaments pour lutter contre la contrefaçon : la France a mis au point un système de traçage de lots, tandis que la Belgique, l’Italie, la Grèce et la Turquie effectuent un traçage au niveau des boîtes. Le système eTACT, mis au point à la DEQM, fonctionne par sérialisation de masse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte