Génériques

Un marché atone en 2017  Abonné

Par
Publié le 12/02/2018
Les résultats de l’année 2017 et les perspectives dessinées par la loi de Financement de la Sécurité sociale 2018 incitent les industriels du générique à interpeller le gouvernement.

En 2017, ce n’est que grâce à l’échéance de certains brevets et à la progression d’un point du taux de la substitution officinale (à 80,7 %) que le marché du générique ne sombre pas dans la récession. Comme l’indique le GEMME, association qui réunit une vingtaine d’industriels du générique et du biosimilaire, seuls ces deux paramètres sont parvenus à hisser le volume des ventes de 0,3 % et le chiffre d’affaires de 0,2 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte