Rougeole, méningocoques et grippe en ligne de mire  Abonné

Publié le 17/09/2012

Bien que la France ait adhéré à l’objectif de l’OMS d’éliminer la rougeole en 2010, ce qui implique un taux de couverture vaccinale d’au moins 95 % pour la 1re dose et de 80 % pour la seconde, nous n’avons pas encore atteint ces chiffres, ce qui doit motiver les efforts de persuasion vis-à-vis des parents. Un niveau de protection insuffisant explique la réaugmentation du nombre de cas de rougeole depuis 2008. La rougeole n’est pas une maladie bénigne, pouvant être, notamment, à l’origine de pneumonies et de méningites graves.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte