Des rumeurs qui alimentent une nouvelle crise de confiance

Qui veut la peau des génériques ?  Abonné

Publié le 13/12/2012
Les génériques sont, une fois de plus, sous les feux de l’actualité. Face à leurs détracteurs qui ne désarment pas, le GEMME annonce une grande campagne de communication pour rétablir la vérité. Au même moment, un sondage montrant une méfiance de plus en plus grande des Français à l’égard des génériques conduit le directeur général de l’Agence du médicament, le Pr Maraninchi, à rappeler qu’il ne s’agit pas de médicaments au rabais, et qu’ils subissent même davantage de contrôles que les princeps.
Face à la désinformation, l’Agence du médicament défend la qualité des génériques et le GEMME...

Face à la désinformation, l’Agence du médicament défend la qualité des génériques et le GEMME...
Crédit photo : S TOUBON

C’EST devenu une habitude. Régulièrement, des doutes sont émis insidieusement, ici ou là, sur la qualité des génériques ou sur l’origine de leurs principes actifs, alimentant la méfiance des patients. Une défiance que constatent quotidiennement les pharmaciens, malgré le puissant levier de la loi tiers payant contre génériques. « Certains intervenants ont une nouvelle fois exprimé des inquiétudes à l’égard de la qualité des médicaments génériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte