Quelques belles prises  Abonné

Publié le 05/12/2011

Crédit photo : dr

En pratique, l’office est saisi des affaires au décours d’une dénonciation ou d’un signalement par les services compétents (ARS, ordres professionnels, douanes, AFSSAPS…), mais surtout, grâce à une cybersurveillance active. « Internet est le moyen le plus utilisé pour pénétrer le marché national », souligne le Colonel Thierry Bourret. À cet égard, l’opération PANGEA, coordonnée chaque année depuis 2008 par l’OMS et Interpol, a permis en 2011 de mettre à jour 49 sites internet illégaux de ventes de médicaments, dont 12 se trouvaient sur le territoire français.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte