Quelle place pour les génériques OTC ?  Abonné

Par
Publié le 15/09/2016
Difficile pour les génériques OTC de se faire une place sur un marché de l'automédication où la marque reste un des principaux leviers de vente. Facteur de choix pour certains, outil de fidélisation pour d'autres, le prix des génériques OTC est un argument de poids dans l'offre des laboratoires qui les commercialisent. Mais leur attractivité n'est pas toujours flagrante face aux princeps qu'ils étaient pourtant censés concurrencer.
génériques otc

génériques otc
Crédit photo : DR

Représentés dans 34 classes thérapeutiques (sur 171 commercialisées en OTC), les génériques OTC sont généralement désignés sous dénomination commune - nicotine, carbocistéine, diosmine, ibuprofène et minoxidil étant les cinq premières du marché - mais portent aussi parfois un nom de marque « fantaisie » comme Alopexy (Pierre Fabre).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte