Jokko$anté au Sénégal

Quand les médicaments non utilisés sont remis au pot commun  Abonné

Par
Publié le 09/05/2017
Alors que la redistribution des MNU a fait long feu en France, une initiative sénégalaise promeut la mise en communauté de ces médicaments non utilisés dormant dans les armoires à pharmacie familiales. Avec quelques différences.

Depuis le 1er janvier 2009, le recyclage des médicaments non utilisés à des fins humanitaires est interdit en France. En cause : des spécialités trop souvent périmées et inadaptées aux besoins, dont la destruction revient alors aux bénéficiaires, et une perte de traçabilité après la première dispensation. Qui dit que le médicament a été conservé dans les conditions adéquates ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte