Prix des médicaments : stables mais des écarts importants

Publié le 16/12/2014

La cinquième édition de l’Observatoire des prix des médicaments de « Familles rurales » dénonce une fois de plus, les inégalités qui règnent au sein de la pharmacie. Car si les prix de douze médicaments sans ordonnance et de deux spécialités (lait Gallia et Physiologica), relevés dans 45 officines de 25 départements, n’ont globalement pas augmenté – à l’exception de Strepsils, Biafineact et Nurofen en hausse de plus de 7 % –, ils présentent des écarts toujours importants.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)