Compléments alimentaires

Précautions pour la spiruline  Abonné

Par
Publié le 04/12/2017

La déclaration de 49 cas d’effets indésirables consécutifs à la consommation de spiruline a incité l’Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement et travail (ANSES) à pousser l’analyse des compléments alimentaires en contenant. Dans un avis publié le 30 novembre, elle fait état de certaines contaminations par des cyanotoxines (microcystines notamment) et des bactéries ou encore de traces d’éléments métalliques (plomb, mercure, arsenic).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte