À la une

Peut-on soigner l’officine par l’automédication ?  Abonné

Publié le 16/11/2015
Face aux difficultés que connaît l’officine, le développement de l’automédication est souvent présenté comme un levier de croissance. Une analyse des modèles européens montre toutefois que l’automédication doit atteindre une certaine masse critique pour être véritablement rentable.

L’automédication se fait la part belle dans l’officine de demain. Consultants, assurances complémentaires, groupements, syndicats, génériqueurs, y vont chacun de leurs projections pour prédire un avenir radieux à un segment qui englobe, sous le nom de selfcare, le médicament, le dispositif médical et le complément alimentaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte