Pays-Bas : des pharmaciens aggraveraient sciemment les ruptures de stock  Abonné

Par
Publié le 31/01/2019
En revendant à l’étranger, et notamment en Allemagne, des médicaments qu’ils commandent pour leur propre clientèle, certains pharmaciens hollandais aggravent-ils ainsi les ruptures de stock, de plus en plus fréquentes au pays des moulins ? L’affaire agite depuis quelques jours le monde de la santé néerlandais, au point que les autorités sanitaires viennent de demander une enquête officielle sur le sujet.

Alors que les Pays-Bas ont connu l’an dernier un « record » avec plus de 800 médicaments prescriptibles en rupture de stock, un scandale est en train de naître, mettant en cause des pharmaciens sur l'origine de ces ruptures. Entre 50 et 100 officines, sur les 2 000 que compte le pays, achèteraient de grandes quantités de médicaments uniquement dans le but de les revendre à des pharmaciens allemands, profitant ainsi des grandes différences de prix entre les deux pays.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte