À la une

« Made in France » contre ruptures de stock  Abonné

Par
Publié le 04/02/2016
Les ruptures de stock à répétition, qui pénalisent la distribution du médicament en France, restent surtout liées aux ruptures d’approvisionnement en matières premières majoritairement fabriquées en Asie. Un phénomène que les acteurs de la chimie Française ne veulent pas voir comme une fatalité. Des solutions existent selon eux : relocaliser une partie de la production, promouvoir le marquage « made in France » ou s’inspirer de l’exemple américain, sont quelques-unes des pistes qu’ils proposent.

Crédit photo : Polepharma

La fabrication des matières premières à l’étranger serait à l’origine de la plupart des marquants...

La fabrication des matières premières à l’étranger serait à l’origine de la plupart des marquants...
Crédit photo : S. TOUBON

En sept ans, les ruptures de stock de médicaments ont été multipliées par 10, a évalué l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Rien qu’en 2014, 438 produits ont été déclarés manquants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte