L’évolution de CIP Primoris en question  Abonné

Publié le 27/09/2012

Easy Prep et BP’prep ne sont pas les deux seuls logiciels qu’on trouve sur le marché. Pharmagest avait racheté CIP et son logiciel Primoris dont il assure la maintenance depuis lors. Mais des questions se posent sur son avenir, ce qui ne lasse pas d’inquiéter ses utilisateurs. La réponse de l’éditeur et les réactions de deux pharmaciens.

• Jérôme Lapray, directeur commercial de Pharmagest : « Nous n’abandonnerons pas CIP »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte