L'Europe des prép'  Abonné

Publié le 14/05/2009

En Belgique, le pharmacien a une vraie liberté de formulation galénique, suivant la définition de la préparation officinale retenue par le Code communautaire. Les pharmaciens espagnols sont limités, comme en France, au Formulaire national des préparations. Mais ils peuvent réaliser des préparations dermocosmétiques en série et sans prescription préalable. En Italie, les officinaux bénéficient de l'apport des formulaires européens, ce qui élargit leurs possibilités de réalisation.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2664