Des médecins et des patients réticents

Les génériques à la peine dans le Limousin  Abonné

Par
Publié le 05/12/2016
La Haute-Vienne est la plus mauvaise élève des 12 départements de la Nouvelle Aquitaine en matière de génériques. L’ancienne région du Limousin suit cette tendance, malgré l’action des pharmaciens confrontés aux prescripteurs comme aux patients et à leurs réticences.

Avec seulement 32 % de génériques prescrits par ses médecins, la Haute-Vienne marque un net recul, loin des objectifs nationaux fixés à 45 % pour l’année prochaine. Sur l’ensemble de l’ancien Limousin, seulement 6,6 généralistes sur 10 leur accordent leur confiance, tandis que les patients le font à 6,8/10. Les pharmaciens leur sont beaucoup plus favorables (8,7/10), confirmant leur rôle prépondérant dans la promotion du générique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte