Une proposition de loi du Sénat

Le retour controversé du diplôme d’herboriste  Abonné

Publié le 29/05/2012
Une proposition de loi visant à rétablir le diplôme d’herboriste sera étudiée au Sénat à l’automne. Elle provoque déjà une levée de boucliers de la part des représentants officinaux, notamment du côté de l’Ordre des pharmaciens et de l’Académie de pharmacie.
Une profession en voie de disparition, qui pourrait renaître

Une profession en voie de disparition, qui pourrait renaître
Crédit photo : phanie

MIEUX protéger les consommateurs en encadrant la vente de plantes médicinales, tel est l’objectif de la proposition de loi visant à rétablir le diplôme d’herboriste. Déposée par le sénateur PS du Finistère, Jean-Luc Fichet, elle provoque l’ire des instances représentant les officinaux. En effet, depuis la suppression du métier d’herboriste, en 1941, sous le maréchal Pétain, le monopole de la vente de plantes médicinales est réservé aux seuls pharmaciens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte