Pharmacie vétérinaire

Le premier anticorps monoclonal chez l’animal  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 09/05/2017
La Commission européenne a autorisé, le 27 avril, la mise sur le marché du premier anticorps monoclonal à des fins vétérinaires. Le laboratoire américain Zoetis annonce un programme d’essai anticipé auprès des spécialistes en dermatologie en juillet avant une mise à disposition auprès de tous les vétérinaires de l’Union européenne à l’automne.

Utilisés en médecine humaine depuis une trentaine d’années, les anticorps monoclonaux étaient jusqu’alors absents des traitements dédiés aux animaux. Cela ne sera plus le cas en Europe en juillet prochain. Le Laboratoire Zoetis, numéro un mondial de la santé animale, vient en effet d’obtenir l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de la Commission européenne pour Cytopoint (lokivetmab), le premier anticorps monoclonal destiné au chien atteint de dermatite atopique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte