Médication officinale

Le libre accès, moteur de croissance pour l’officine  Abonné

Publié le 06/02/2012
Après un démarrage assez lent, le libre accès a désormais conquis plus des deux tiers des officines, d’après l’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (AFIPA). Son baromètre annuel montre, plus globalement, que le marché de l’automédication tire le chiffre d’affaires des pharmacies vers le haut, malgré des prix en baisse.
Le rayon médication officinale affiche une croissance de 1,9 % en 2011

Le rayon médication officinale affiche une croissance de 1,9 % en 2011
Crédit photo : S TOUBON

71 %. Telle est la proportion d’officines qui disposent désormais d’un espace dédié au libre accès, indique l’AFIPA, en se fondant sur des statistiques de l’Observatoire du libre accès publié par Celtipharm. Pour ces pharmacies, le pari semble gagnant, puisque l’association indique que leur chiffre d’affaires sur ce marché est en moyenne supérieur de 5 % à celui des officines n’ayant pas d’espace dédié au libre accès.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte