Le générique aussi efficace que le princeps  Abonné

Publié le 07/01/2013

À la 6e Journée de l’UTIP on parle cette année diabète. L’observance des traitements et le rôle du pharmacien dans l’accompagnement des patients diabétiques sont au cœur des débats. Elle était nécessaire, c’est en juin qu’elle arrive : l’étude qui met fin aux rumeurs sur la qualité des génériques est publiée. Menée par l’assurance-maladie, cette enquête démontre clairement que le générique est aussi efficace que le princeps. Qu’on se le dise ! Triste constat que révèlent cette année les statistiques ordinales : tous les 3 jours, une officine ferme dans l’Hexagone.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte