La minute juridique

L'affichage des prix, en toute transparence  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 03/09/2018
Le pharmacien doit jouer la carte de la transparence de ses conditions commerciales.
Afin de se plier aux règles de la concurrence, tous les prix doivent être portés à la connaissance du public. C’est une obligation et c’est aussi un « plus » pour vendre, quel que soit le niveau de prix. À condition de procéder avec tact et mesure. Afin de ne pas être taxé de sollicitation de clientèle contraire à la dignité de la profession.
carte

carte

Quelles sont les règles d’affichage des prix des médicaments non remboursables ?

Lorsqu’ils sont exposés à la vue du public, leurs prix font l’objet d’un affichage visible et lisible. Cet affichage peut être remplacé par un étiquetage pour les médicaments en accès direct au public. Quant aux médicaments non remboursables et non exposés à la vue du public, leurs prix sont étiquetés ou répertoriés dans un catalogue librement accessible par le consommateur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte