La stabilité de la délivrance aux patients âgés encouragée  Abonné

Publié le 23/04/2012

La nouvelle convention pharmaceutique indique que les officinaux doivent s’engager à « garantir au patient de plus de 75 ans, pour un médicament générique donné, la délivrance dans son officine de la même marque ». Dans un premier temps, cette mesure concerne onze médicaments prescrits dans le cadre des traitements chroniques en cardiologie et en diabétologie. Il s’agit de : pravastatine, ramipril, amlodipine, glimépiride, lercanidipine, clopidogrel, losartan, nebivolol, répaglinide, losartan + HCTZ et mycophénolate mofetyl.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte