Convention Médicrime

La lutte anticontrefaçons tarde à se mettre en place  Abonné

Publié le 28/10/2013

TROIS ANS après sa présentation, la convention Médicrime, préparée par le Conseil de l’Europe pour lutter contre la contrefaçon des médicaments et des produits médicaux, intéresse de nombreux États du monde entier, mais n’a pas encore obtenu suffisamment de ratifications pour pouvoir entrer en vigueur de manière légale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte