Enquête sur la distribution du médicament

La concurrence à tout prix  Abonné

Publié le 04/03/2013
Rôle des officinaux dans la dispensation des génériques, méthode de fixation des prix des médicaments non remboursables, politiques commerciales des laboratoires et des grossistes-répartiteurs, ventes directes… L’Autorité de la concurrence entend passer l’ensemble des pratiques de la chaîne du médicament au peigne fin. L’objectif : trouver des domaines dans lesquels le jeu de la concurrence doit être renforcé.
L’Autorité de la concurrence veut faire baisser les prix à tous les échelons de la chaîne de...

L’Autorité de la concurrence veut faire baisser les prix à tous les échelons de la chaîne de...
Crédit photo : S. toubon

DÉCIDÉMENT, les pouvoirs publics s’intéressent de près à la pharmacie. Quand ce n’est pas la Cour des comptes, c’est l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) qui passe au crible les activités du secteur. Cette fois, c’est au tour de l’Autorité de la concurrence de lancer une enquête. Une enquête d’ampleur car elle concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne du médicament, des laboratoires aux officinaux, en passant par les grossistes-répartiteurs. L’objectif ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte