Préparations officinales

Isabelle Adenot écrit à l’ANSM  Abonné

Par
Publié le 19/01/2015

LA PRÉSIDENTE de l’Ordre des pharmaciens a récemment écrit à Dominique Martin, Directeur général de l’ANSM, pour lui demander de communiquer à l’Ordre la liste des substances cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction (CMR) susceptibles d’être utilisées dans les préparations officinales et magistrales. En effet, les pharmaciens qui souhaitent réaliser des préparations à base de substances CMR doivent demander l’autorisation auprès de leur ARS (Agence régionale de santé).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte