À la Une

Indus : bientôt la fin d’une injustice ?  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 20/06/2019
Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie.
montage

montage
Crédit photo : S. Toubon

Aérosols, bandelettes, mais aussi, et surtout, médicaments chers… Nombre de prescriptions donnent lieu à une mauvaise surprise, six mois, voire un an après leur dispensation… Les actions de l’assurance-maladie visant la récupération d’indus sont vécues comme une injustice par ceux qui estiment le plus souvent faire les frais de prescripteurs peu rigoureux ou mal informés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte