Biosimilaires

Giphar est prêt à co-construire les nouvelles règles  Abonné

Par
Publié le 30/01/2020
Le réseau Giphar s’engage dans la co-construction des nouvelles règles pour le développement des biosimilaires en France. C’est pourquoi son président, Jean-Baptiste de Coutures, a choisi d’adhérer, au lendemain de l’abrogation du droit de substitution biosimilaire, au think tank du même nom.
De Coutures

De Coutures
Crédit photo : dr

Le Quotidien du pharmacien. Le réseau Giphar a récemment rejoint le Think tank Biosimilaires, groupe de réflexion constitué jusqu’alors de producteurs de biosimilaires, de médecins et d’associations de patients. Quelles sont vos motivations ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte