De plus en plus de faux médicaments

Face à l’augmentation des contrefaçons, l’Italie s’organise  Abonné

Publié le 07/03/2011
Alors que le parlement européen vient d’adopter une nouvelle législation dans le cadre de la lutte contre la contrefaçon, notamment en matière de médicaments, l’Italie dresse un bilan inquiétant de sa propre situation.
Les confrères italiens mettent en garde contre les ventes sur Internet

Les confrères italiens mettent en garde contre les ventes sur Internet
Crédit photo : dr

SELON l’Organisation mondiale de la Santé, le marché de la contrefaçon représente 0,1 % des volumes vendus de l’autre coté des Alpes. Mais cette donnée, qualifiée de rassurante par le ministère de la Santé, n’empêche pas les experts de secteur de tirer la sonnette d’alarme. D’autant que 37 % des Italiens auraient acheté l’an dernier des faux médicaments, selon une enquête effectuée par l’institut de recherche Norwood pour le compte du laboratoire américain Pfizer, grande victime de la contrefaçon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte