Nouvelles missions

Êtes-vous bien assuré ?  Abonné

Publié le 13/04/2015
Toute nouvelle mission réalisée à l’officine doit être déclarée à son assureur. Sans cela, le pharmacien risque d’être mal (ou de n’être pas) couvert en cas de litige avec un patient.

« TESTS DE DÉPISTAGES de la grippe, de la glycémie, des angines à streptocoque, entretiens AVK, entretiens asthme… Ces nouvelles missions du pharmacien peuvent indubitablement générer des mises en cause de responsabilité », avance Nicholas Gombault, directeur du Sou Medical-MACSF, lors d’une conférence à Pharmagora Plus. Et même si aucune action en justice n’a été menée à ce jour contre un pharmacien en ce qui concerne ces nouvelles missions, ce n’est pas pour autant qu’il faut omettre l’important détail de la responsabilité pharmaceutique dans ce cadre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte