En France, le marché du médicament décroît de 2 %  Abonné

Publié le 08/11/2012

LES PROJECTIONS annoncées en 2011 se vérifient, alors que l’année 2012 touche à sa fin. Le marché français du médicament en ville terminera l’année en décroissance de 2 % et passera sous la barre symbolique de 20 milliards d’euros après trois années de stagnation. La crise n’a pas épargné la chaîne du médicament, tout comme les baisses de prix entreprises fin 2011, la maîtrise médicalisée de plus en plus efficace, la baisse des prescriptions et le développement des génériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte