De l’art de brouiller les prix  Abonné

Publié le 16/11/2015

D’un côté, le paracétamol vignetté enregistre sa deuxième baisse de prix de l’année 2015, comme prévu en décembre 2014 par le gouvernement. De l’autre, les gammes conseils s’étoffent de nouvelles présentations. Ces versions non remboursées permettent surtout aux laboratoires d’appliquer un prix non encadré par l’État. Sanofi a dégainé huit spécialités en automédication*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte