Saisie et démantèlement

Contrebande de Subutex et de Valium  Abonné

Par
Publié le 03/06/2019

L'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP) et les gendarmes de Marseille ont démantelé un trafic de Subutex entre la France et l'Ukraine drainant 7 000 à 10 000 comprimés par mois, ayant porté sur plus de 200 000 comprimés pour un bénéfice dépassant les 10 millions d'euros et un préjudice pour la Sécurité sociale de 500 000 euros. Quatre Ukrainiens ont été interpellés dans leur pays et cinq Français à Marseille, dont quatre ont été placés en détention provisoire et mis en examen.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte