Sources de conflits, chronophages et de plus en plus nombreuses

Ces ruptures de stock qui pourrissent la vie  Abonné

Publié le 06/03/2014

En 2013, près de 600 ruptures de stock ont été enregistrées en France. Un triste record, qui trouve écho dans l’enquête réalisée auprès des officinaux par Call Medi Call pour « le Quotidien ». Pour les pharmaciens, les mesures mises en place n’ont pas encore apporté d’améliorations significatives.

EN CE DÉBUT D’ANNÉE, quasiment tous les pharmaciens ont été confrontés à une rupture de stock, et seulement 0,9 % d’entre eux n’en a pas connu, selon une enquête réalisée pour « le Quotidien » par Call Medi Call*. La situation ne semble donc pas s’améliorer, bien au contraire : 70,2 % des pharmaciens considèrent qu’elle s’est aggravée, avec des manques de médicaments qui surviennent plus de 5 fois par mois pour près de 80 % de la profession.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte