Cancer : l’Institut Curie travaille à une nouvelle thérapie ciblée

Par
Publié le 13/05/2015

L’Institut Curie a créé le Programme incitatif et coopératif (PIC) « Thérapies ciblées » pour donner aux chercheurs les moyens d’avancer plus vite dans cette voie. Les travaux menés depuis plusieurs années sur la toxine Shiga, plus précisément sur une partie de celle-ci, le fragment STxB, sont aujourd’hui très prometteurs. Ce fragment a la particularité de se fixer très spécifiquement à un glycolipide, le Gb3, ce qui entraîne l’internalisation de la toxine. Or Gb3 est peu exprimé par les cellules saines, mais il est en revanche massivement présent à la surface des cellules cancéreuses.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)