Vente sur internet, rémunération, vignettes orange

Bachelot s’explique  Abonné

Publié le 23/07/2010
Tandis que le débat fait rage autour du projet de vente en ligne de certains médicaments, l’économie des officines continue, lentement mais sûrement, de se dégrader et les pharmaciens de réclamer une réforme de leur rémunération. C’est dans ce contexte, et sur ces questions cruciales pour l’avenir de la profession, que nous avons souhaité interpeller la ministre de la Santé.
Roselyne Bachelot : " La vente sur Internet ne sera autorisée qu’aux pharmaciens détenant des...

Roselyne Bachelot : " La vente sur Internet ne sera autorisée qu’aux pharmaciens détenant des...
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Après la mise à disposition en libre accès des spécialités de médication officinale, les pharmaciens s’inquiètent du projet d’autoriser leur vente sur Internet. Comment envisagez-vous concrètement ce passage vers la pharmacie virtuelle ?

ROSELYNE BACHELOT.- Avant tout, nous sommes au stade de la réflexion. C’est pour cela que nous avons souhaité réunir les professionnels de la distribution des médicaments afin de recueillir leur avis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte