Remise en cause des génériques et des nouvelles missions

Attaques déplacées contre la pharmacie  Abonné

Publié le 08/03/2012

LE RAPPORT de l’Académie de médecine sur les génériques continue de provoquer des remous. Après le Gemme et le directeur général de l’AFSSAPS, le Pr Dominique Maraninchi (« le Quotidien » du 5 mars), c’est au tour du Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO) de réagir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte